Comment entretenir un climatiseur portable ?

On ne sait pas exactement comment bien entretenir un climatiseur portable. S’agit-il des mêmes consignes de maintenant que celles des climatiseurs muraux, ou des directives totalement différentes ? Voici comment s’y prendre correctement.

L’alimentation et le branchement de l’appareil

Pour que le mini climatiseur donne un rendement optimal, il faut assurer que son alimentation est bien de 230 V. On s’assure aussi que le branchement soit muni d’un câble de raccordement à la terre. Il est en outre déconseillé de positionner l’appareil dans un endroit favorable à un égouttement d’eau. Ces règles doivent être respectées au pied de la lettre pour ne pas entrainer de risque d’incendie ou de court-circuit.

L’emplacement du petit climatiseur

Comme tout dispositif de « froid », un mini-climatiseur serait de préférence éloigné de toute source de chaleur. Dans ce cas, on veillera à bien fermer les portes et les fenêtres. On doit aussi empêcher les rayons de soleil en installant des rideaux ou des stores pour occulter les ouvertures. Le cas échéant, la température ambiante risque de s’élever, ce qui obligera le dispositif climatisant à tourner plus.

Les réglages qu’il faut apporter au mini climatiseur

Quand on ajuste la température, il faut faire attention aux réglages de l’appareil. On doit effectivement veiller à ne pas excéder les 8 °C entre la température extérieure et la température ambiante. S’il fait donc 38 °C dehors, la température doit être à 30 °C à l’intérieur grâce au mini-climatiseur. C’est surtout pour éviter le choc thermique causé par un écart trop large, pouvant entrainer des maux de tête, une perte de connaissance ou pire encore, un arrêt respiratoire.

La climatisation et la santé

Très souvent, les climatiseurs sont mis au banc des accusés, suspectés ou coupables de nuire à la santé des occupants d’une maison. En réalité, la climatisation n’est pas directement responsable des effets malsains constatés sur la santé. C’est en réalité dû à un mauvais entretien de l’appareil, causant donc des dérèglements et indirectement des conséquences néfastes sur l’organisme des utilisateurs. Avant de procéder au nettoyage ou à l’entretien d’un climatiseur, il faut le débrancher. Pour le nettoyage de la coque extérieure, aucun solvant ni produit d’entretien n’est utile. Dans ce cas, on évitera les détachants ménagers. Un simple chiffon propre et sec, ainsi qu’une éponge légèrement humide suffiront amplement. Il faut également penser à entretenir les filtres. Ce sont ces éléments qui garantissent l’assainissement de l’air, en particulier de l’aspiration des particules en suspension dans l’air.

Les entretiens périodiques obligatoires d’un climatiseur

Pour pouvoir nettoyer les filtres, on doit les sortir d’abord du climatiseur. Pour ce faire, on utilise un aspirateur pour enlever le maximum de poussière. Aussitôt fait, on lave soigneusement les filtres avec de l’eau.

Le détartrage est le deuxième entretien indispensable pour rallonger la durée de vie du climatiseur. Une fois par an suffit largement. On aura besoin d’un liquide anticalcaire que le fabricant aura conseillé. Il suffit ensuite de suivre la notice. Il ne faut pas oublier que les climatiseurs portables contiennent également un fluide frigorigène, utile pour le cycle de climatisation à proprement parler. L’entretien du circuit sera en revanche confié à un spécialiste. Même si le fluide n’est ni inflammable ni toxique, le gaz qu’il contient nécessite une protection spéciale des mains et des yeux au moment de la manipulation.

 

Avant tout achat d’un climatiseur mobile sur http://www.leclimatiseur-mobile.fr/, il est recommandé de tenir compte de sa facilité d’entretien. Ce qui va énormément vous faciliter la tâche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *