Fonctionnement d’une plaque vitrocéramique

Elle a été conçue principalement pour faciliter la vie aux nombreux foyers. Moins puissante que la plaque à induction, la plaque de cuisson vitrocéramique a pour principal avantage d’être moins chère. C’est un matériau vitro-cristallin qui se caractérise par une grande résistance aux chocs thermiques et mécaniques.

Contrairement à la plaque électrique traditionnelle qui n’utilisait que le principe de conduction pour transmettre de la chaleur, la plaque vitrocéramique utilise le principe de la conduction et du rayonnement. Ici, le chauffage est plus rapide, car la chaleur pénètre mieux et de manière plus dense.

Pour comprendre son fonctionnement il faut déjà savoir qu’il existe deux types de plaque de cuisson vitrocéramique dont le mode de fonctionnement diffère : les plaques à foyer radiant et les plaques à foyer halogène.

Le premier chauffe par rayonnement ou par conduction, et diffuse une température constante. La seconde chauffe plus rapidement par des impulsions successives de chaleur.

Foyer radiant

Précisément, les plaques à foyer radiant chauffent par une combinaison de résistances. Ces résistances, placées sous la vitre vitrocéramique, chauffent elles-mêmes par rayonnement ou par conduction sous l’action du courant électrique. La chaleur produite est constante, ce qui fait de cette plaque la plaque de cuisson idéale pour faire mijoter vos plats.

Foyer halogène

Les plaques à foyer halogène sont quant à elles équipées de lampes à filaments de tungstène. Ces lampes sont fixées dans un réflecteur, sous la vitre vitrocéramique, qui concentre l’énergie créée et la renvoie vers le haut par une lumière infrarouge. C’est cette lumière infrarouge qui chauffe casserole, poêle et autre récipient. Préférez ces plaques de cuisson si vous êtes amateur de cuisine à cuisson vive car elles s’allument et chauffent instantanément.

De façon générale, les plaques de cuisson vitrocéramique sont équipées soit de foyers radiants, soit de foyers halogènes, soit d’une combinaison des deux modes. Ce type de plaque sert de support aux récipients et permet de disposer d’une surface plane sans relief ni aspérité. Le réglage des plaques se fait soit par des manettes mécaniques soit par des touches sensitives. La source de chaleur est une résistance qui, en plus des rayons lumineux visibles, a la particularité d’émettre des infrarouges qui transmettent la chaleur par rayonnement.

Les plaques Hybride

Les plaques de cuisson vitrocéramique fonctionnent via l’un ou l’autre de ces modes de cuisson cité plus haut. Vous trouverez aussi des plaques qui disposent des deux modes. Dans tous les cas, elles sont équipées de voyants lumineux qui indiquent la chaleur de la plaque. Lorsque vous l’éteignez, votre plaque reste encore chaude pendant une durée de 30 minutes environ, jusqu’à ce qu’elle descende à moins de 60°C.

Ceci n’est pas le seul dispositif de sécurité des plaques, vous trouverez aussi

Un système anti débordement qui stoppe la diffusion de chaleur lorsque le récipient déborde

Un système anti surchauffe qui réduit la diffusion de chaleur en cas de température élevée

Un système de verrouillage des fonctions pour ne pas allumer les plaques par mégarde !

Pour finir, la surface plane et lisse de la plaque vitrocéramique rend son nettoyage plus facile, surtout quand les commandes sont entièrement tactiles. Un coup d’éponge suffit pour nettoyer la table.

Attention tout de même à ne pas laisser trop longtemps une tâche ou un débordement sur la surface si la plaque est encore chaude. Après la tâche peut être plus difficile à enlever.